Conduite écologique, astuces pour l’économie de carburant

Conduite écologique, astuces pour l’économie de carburant

Outre les principes de base de l’éco-conduite consistant à rouler avec constance, utiliser le frein à moteur ou diminuer la vitesse à 10 km/h, il existe d’autres astuces permettant de réduire la consommation de carburant. En voici quelques unes à prendre en considération.

Les détails qui font la différence

L’éco-conduite ne se  résume  pas uniquement au respect de certaines règles de conduite une fois sur la route. Les démarches pour la prévention de l’émission d’une grande quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère commencent en effet dès que le propriétaire prépare sa voiture pour aller au travail ou pour partir en vacances. Il est par exemple important d’enlever le porte-vélo qui n’a pas de vélo et le porte-bagages sans bagages. Egalement, rien ne sert de mettre un panneau. Ce dispositif diminue l’aérodynamisme de la voiture et entraîne une surconsommation de carburant. En voiture, l’usage du climatiseur est à limiter.  Cela entraîne une surconsommation de l’ordre de 0,5 litres/10 km. Il est préférable d’ouvrir les vitres en cas  de chaleur ou de manque d’oxygène. Aucune augmentation de la consommation de carburant n’est à craindre pour une vitesse de l’ordre de 60 km/h. Au-delà de cette vitesse, il est nécessaire de fermer les vitres.

L’usage intelligent des instruments de bord

Divers modèles de voitures présentent des équipements de bord complets et de qualité. Ces équipements aident les chauffeurs à limiter la consommation  en carburant lorsqu’ils sont utilisés à bon escient. L’ordinateur de bord indique par exemple la consommation du véhicule à chaque instant. C’est un indicateur de choix permettant au chauffeur de changer sa façon de conduire en cas de consommation excessive de carburant. Le compte-tours permet au chauffeur de connaître le régime moteur et changer de vitesse aux moments le plus appropriés. Il peut ainsi rouler tranquillement et garder des rapports de vitesses  élevés sur une certaine distance.

Le fameux dispositif « stop & start »

Le dispositif « stop & start » est disponible sur de nombreux types de voitures, à l’exemple du Volkswagen Golf III Ecomatic ou du Citroën C3. Certains modèles peuvent également recevoir facilement un dispositif « stop & start ».

De quoi s’agit-il exactement ?

C’est un dispositif qui permet un redémarrage et un arrêt automatique de la voiture. Des nombreux tests ont prouvé que le dispositif « stop & start » permet une meilleure économie du carburant par rapport à un démarrage et un arrêt mécanique du véhicule. Quand le conducteur décélère et réduit sa vitesse jusqu’à 6 km/h, le moteur de la voiture est en veille. Il lui suffit d’enfoncer la pédale de frein pour arrêter la voiture. Le redémarrage de la voiture s’opère automatiquement une fois que le chauffeur relâche la pédale de frein. C’est très pratique pour la gestion du démarrage/arrêt dans les embouteillages et surtout, pour l’économie du carburant.

Les constructeurs automobiles proposent actuellement des dispositifs « stop & start » robustes, fiables et performants. Il est donc avantageux d’équiper sa voiture de ce dispositif moderne, économique et écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>