La conduite verte en vacances

La conduite verte en vacances

Partir en vacances en famille dans un pays de son choix et parcourir des longues distances nécessitent un bon contrôle de son impact environnemental et une conduite en toute sécurité. Pour partir en vacances tranquillement tout en sauvegardant l’environnement et l’homme, il est important de recourir à la conduite écologique. Voici quelques règles à observer pour un voyage serein et écologique.

Les règles à observer

Avant de partir en vacances, il est indispensable de faire une révision et un entretien de sa voiture. Il convient par exemple de changer un filtre à air encrassé. Il est aussi essentiel de réviser un peu le carburateur pour qu’il ne soit pas vorace en carburant, si la voiture en dispose bien évidemment. Il ne faut pas oublier de bien gonfler les pneus. Quand les pneumatiques sont sous-gonflées, elles risquent d’éclater en cours de route. De plus, les frottements peuvent entraîner une surconsommation de carburant. La conduite à vitesse constante est à privilégier sur route. Pour un voyage économe en carburant, il convient de descendre un peu de 10 km/h par rapport à la vitesse indiquée hors agglomération. Autant que possible, il faut maintenir des rapports de vitesses élevés, le 4e et le 5e rapport de la boîte de vitesses. Ce qui n’est vraiment pas difficile puisque les embouteillages sont rares hors agglomération. Garder une distance de sécurité raisonnable est toujours essentiel pour éviter les freinages brusques et les accidents. Il convient également de privilégier le frein à moteur pour une conduite fluide et en toute sécurité.

Les gestes simples qui font la différence

La conduite verte ne se résume pas à l’art et la manière de conduire sa voiture une fois au volant. Il y a aussi des petits gestes si simples mais qui font la différence quant à la réduction de la consommation de carburant au cours  de son voyage long trajet. Il et par exemple nécessaire de limiter au strict minimum l’usage du climatiseur. Le mieux est de laisser une petite ouverture au dessus des vitres pour permettre l’aération dans la voiture. Les vitres ne sont pas à ouvrir bien grand. Au-delà d’une vitesse de 70 km/h, les vitres ouvertes engendrent en effet une surconsommation de carburant. Avant le départ, il faut veiller à ne pas surcharger la voiture. La surcharge entraîne en effet une grande consommation en carburant. Même la quantité d’essence à mettre dans le réservoir est à bien calculer. Faire le plein alors que l’essence ne sera consommée qu’à 50 % ou 75 % n’est pas avantageux. La quantité excessive augmente le poids du véhicule et entraîne une surconsommation. Lors des arrêts en cours de route, il est nécessaire de couper le moteur, notamment si l’arrêt prévu est au-delà de 20 secondes. L’usage de l’autoradio et du GPS sont à limiter au strict minimum parce que cela entraîne une consommation rapide de la batterie.

En plus de la limitation de la consommation en carburant, la conduite écologique assure aussi une conduite tranquille et sans stress. C’est essentiel pour l’entretien de la santé et l’amusement sur les routes des vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>