Simulateur de conduite éco-citoyenne, pour un apprentissage efficace et réussi

Simulateur de conduite éco-citoyenne, pour un apprentissage efficace et réussi

La conduite éco-citoyenne ne se limite pas à des théories. Elle nécessite un apprentissage et un  entraînement sur une période limitée. Une fois les principes de base acquises et moyennement maitrisées, le conducteur peut s’améliorer au fil de ses pratiques individuelles lors de ses déplacements au bureau ou ses balades en voiture. Pour mieux inculquer aux apprenants les règles fondamentales de la conduite éco-citoyenne, des organismes formateurs proposent un outil sophistiqué à savoir le simulateur de conduite.

Les avantages du simulateur de conduite verte

Le simulateur de conduite verte est un logiciel qui vise à mettre les conducteurs dans une situation réelle de conduite au cours d’une formation. Si les participants à la formation ont vraiment la sensation d’être au volant de leur voiture et qu’ils s’arment de prudence pour leur sécurité, il faut noter que les dangers propres à la conduite sont totalement exclus lors de l’usage d’un simulateur de conduite écologique. Avec un simulateur de conduite éco-citoyenne, les participants pourront apprendre facilement les règles de cette technique de conduite respectueuse de l’environnement : le départ à froid, le maintien d’une vitesse constante, la réduction de 10 km/h de la vitesse hors agglomération, l’usage de rapports de vitesse élevés pour la limitation des frottements, la nécessité de garder une bonne distance de sécurité sur les routes, le recours au frein à moteur… La formation en éco-conduite, avec simulateur pour s’exercer, dure généralement une demi-journée. Ce type de formation reçoit entre 4 à 6 participants seulement afin que tout le monde puisse profiter du simulateur. Chaque participant a 30 minutes pour se former à l’éco-conduite avec un simulateur.

La mise en pratique dans des conditions réelles

Les  formations en éco-conduite avec usage d’un simulateur ne se limitent pas à des  théories et à des mises en situation dans un univers 3 D. Même si la conduite apparaît réaliste sur un simulateur, les participants minimisent les dangers sur la route puisqu’ils se disent être dans un simple univers virtuel. Voilà la raison principale pour laquelle les organismes proposant une formation en éco-conduite ne se limitent pas au simulateur pour familiariser les participants à cette mode de conduite de voiture préservant l’environnement et l’homme. Des séances pratiques, en voiture et sur route, sont donc proposées après le simulateur. Les participants sont conviés à venir avec leurs voitures respectives pour cette formation. Le formateur constate la façon dont chaque chauffeur conduit et corrige les imperfections. Chacun est ensuite tenu d’appliquer les nouvelles compétences acquises via simulateur pour la conduite de leur voiture.

Outre la pratique de la conduite, les théories proposées à la formation incluent des règles simples mais qui garantissent l’économie de carburant : la nécessité de ne pas trop charger la voiture, la nécessité d’enlever les galeries pour ne pas nuire à l’aérodynamisme du véhicule, la limitation de l’usage du climatiseur, la nécessité de couper son moteur à l’arrêt, l’usage d’un dispositif de type stop and start pour un contrôle facile du  démarrage et de l’arrêt de la voiture dans les embouteillages et également pour la prévention de la surconsommation de carburant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>